Société
 

Perception de l'obésité dans l'Occident: 

L’obésité dans les pays occidentaux (France, Etats-Unis, etc.) est très mal perçue. Celle-ci est vue comme un handicap social. Aujourd'hui, dans ces sociétés, l’homme idéal est un homme beau, fort, virile et dans le même temps doux, et "sexy" ; la femme idéal doit être belle, mince, séduisante, etc. Le fait d'être obèse, nous éloigne de cet être idyllique. 
Cela peut nuire aux relations affectives de l’individu, familial ou sentimental. Dans la société occidentale, être obèse signifie aussi être préjugé et discriminé. Un individu obèse rencontre en effet beaucoup de barrières, notamment dans le marché du travail oú un individu obèse possède beaucoup moins de chance d’être embauché après une candidature à un poste qu’un homme en pleine forme physique.
  



Perception du gavage:

A l'inverse des sociétés du Nord, l'obésité en Mauritanie est perçue comme un élément de beauté, un signe de richesse et d'aisance sociale. Pour les Mauritaniens une femme obèse est belle comme une bonne femme qui remplit la maison. Certains d'entre eux sont prêts à blasphémer et menacer une femme qui tenterait de maigrir. Elle risque même le divorce, ce qui serait une honte pour sa famille. 
De ce fait l’obésité est un outil social indispensable, qui occupe une place importante dans l’esprit des Mauritaniens. En effet, dans certaines tribus, le statut de gaveuse est attribué à une femmes pour gaver les filles du village qui lui sont confiées, ce statut est hautement prestigieux au sein de la tribut. 
Le gavage représente donc un statut social pour la femme qui représente sa famille, renforcé par le "culte" de la gaveuse fortement respecté pour son rôle au coeur de la société.

 

Influence de la famille face au gavage: 

Le gavage est pratiqué par la volonté parentale. Les parents force leurs filles à se gaver dès l’âge de cinq ans. De plus dans certaines tribus, les parents confient leur enfants à une gaveuse, pour "engraisser" leur filles (cf : "Perception du gavage"). Pour la famille le fait d'avoir une fille enveloppée est  atout majeur car la femme gavée, obèse répond aux critère de beauté des hommes et indique la richesse de la famille au yeux de la société. Celle-ci est donc assurer d'un avenir prometteur et honorera sa famille. Une  Mauritanienne mince serait un déshonneur pour les familles pratiquant le gavage car cela serai signe de pauvreté.
Comme dit précédemment à propos de la séduction, la mentalité des mères Mauritanienne traditionnelle se résume par une phrase typique " Plus tu grossiras, plus tôt tu te marieras ! (Obésité = mariage).


Gavage pratique traditionnelle:

Le gavage est une tradition ancestrale. Pour les riches familles de la ville, avoir une fille grosse montre l'étendue du pouvoir familiale. Cependant si cette tradition est maintenue, c'est surtout pour des raisons économique.
En effet, le gavage est davantage un phénomène rural et pour les familles souvent pauvres, gaver leurs filles permettra de leurs trouver un bon mari est ainsi s'installer dans la famille du marier. Comme l'explique Khalidou Fall communicateur et fin connaisseur Mauritanien de cette pratique, « Les filles ne vont pas l’école. Alors plutôt que de les entretenir alors qu’elles ne rapporteront pas d’argent à leurs familles, ces dernières préfèrent les marier rapidement pour qu’elles vivent chez la belle famille au plus tôt ». Les Mauritaniens sont friands de femmes possédant de nombreuses formes et courbes avantageuses.
Les mariages sont entièrement organisés par les femmes de la famille (mère, grand-mère, tante voir gaveuse).
Le gavage est donc une pratique entièrement féminine pour objectif masculin.

 Les différences entre "gavage rural" et "gavage urbain"

Le gavage rural est profondément différent du gavage citadin.
En effet, nous pouvons d'abord mettre en avant la différence des aliments ingurgités par les jeunes filles. En campagne, dans les tribus, les jeunes Mauritaniennes doivent boire pendant la journée des litres de lait caillé mélangé avec de l'eau. Le soir, elles doivent à nouveau boire, mais du lait cette fois ci. 
Le gavage en milieu rural se fait sous la surveillance d'une gaveuse, comme évoquée précédemment, qui n'hésite pas avoir recours à la torture et la souffrance physique pour que la jeune gavé poursuive son "repas". 
Ainsi de multiples moyens sont employés tel que pincer la jeune enfant ou encore lui écraser les pieds et les mains avec un pilon ou des bâtons pour éviter qu'elle ne rende les aliments absorbés.
En ville, le gavage est plus moderne, "sophistiqué". Il se pratique en effet par la consommation de viande mais surtout de produits pharmaceutiques tel que, entre autre, des protéines de chameaux, directement importées des pays asiatiques (Pakistan, Inde, Chine...)
Il n'est pas sujet à la torture comme en campagne mais est beaucoup plus dangereux. Les médicaments avalés ne sont pas adaptés au corps humain et peuvent provoqués de graves troubles physique chez les jeunes Mauritaniennes.
 




Evolution des mentalités 

Bien que le gavage reste une tradition très fortement ancrer dans la culture mauritanienne, on peut voir aujourd'hui un recul de cette pratique.
En effet, il est de plus en plus considéré par l'opinion publique et en particulier les femmes comme un obstacle à leur émancipation. Le lieu de ce changement est la ville, beaucoup plus ouverte sur l'extérieur que les campagnes. Tout d'abord on peut remarqué une évolution dans les critères de beauté. Il n'est plus nécessaire d'être grosse pour avoir du succès auprès des hommes. L'ouverture sur le monde occidental n'y est pas anodine.
De plus, la scolarisation progressivement en hausse des jeunes filles et les campagnes de l'Etat permettent aux Mauritaniennes de prendre conscience des dangers du gavage, et du fait qu'il les empêche de jouer un rôle dans la société, au-delà de simple femme au foyer.
Le principal frein à cette évolution massive de pensé reste le comportement des hommes qui privilégieront toujours une femme gavé, grasse à une concurrente mince et élancée.  
Un célèbre proverbe Maures résume d'ailleurs : " La femme possède dans le coeur de l'homme une place égale à son volume ! "

Site créé par Robby, Michael, Brian et Virgil.
Nous espérons que ce site vous permettra de mieux comprendre la pratique du gavage et vous fera réaliser que suivant les nombreuses sociétés qui constituent notre monde, les critères de beauté peuvent être considérablement différents, voir antagonistes.
Vous pouvez ajouter vos commentaires et/ou nous contacter afin de faire part de vos remarques à l'aide de l'onglet contact dans le menu.
 

=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=